+33 4 78 79 49 90 contact@cadenac.com 5 Place Gensoul, 69002 Lyon, France

Mercredi 10 juillet dernier se tenait un atelier organisé par l’ADI Nouvelle Aquitaine, ayant pour objectif de faciliter les relations entre grands groupes, ETI, PME et startups.

La prise de participation minoritaire pose beaucoup de questions, notamment sur les effets à court et long terme de celles-ci et les objectifs fixés par les industriels. On peut largement imaginer, un investisseur avec une participation minoritaire, décider au bout de trois ans d’effectuer une prise de participation majoritaire ou une revente. Par ailleurs, le leveur de fonds doit anticiper les effets du preneur de participation sur ses parties prenantes (clients, fournisseurs, concurrents, banques, actionnaires…).

Outre l’inquiétude des startups et PME sur les prises de participation, la présence d’un industriel peut s’avérer très bénéfique. L’industriel peut notamment faciliter l’accès au marché et de ce fait faciliter son développement. L’accompagnement et les moyens offerts par un industriel concourent également à rassurer les parties prenantes.

En France, nous avons plus d’une quarantaine de Corporate Venture. Pour effectuer un adossement industriel, et être sûr de passer un accord « win-win », le dirigeant doit se faire accompagner.

Cet article, rappel les risques, mais aussi les opportunités d’une alliance entre grands groupes, ETI, PME et startups, ainsi que l’importance d’être bien accompagné.

Pour plus d’informations, contactez notre équipe.

Categories : Adossement industriel, Development, Finance